Treuzy-Levelay

  • Treuzy-Levelay
  • Treuzy-Levelay

Accueil du site > Le village > Les monuments

Les monuments

L’église Saint Martin

Eglise Treuzy 2007 Eglise St Martin Treuzy L’église Saint-Martin, dispose d’une cloche en bronze. Elle porte les inscriptions « Jean Fremort, entrepreneur dans les batiments du Roi et Françoise Golbert ». Marque des fondeurs et date : Jean Capitain et Louis Lorguilleux fecit en 1732. L’église et sa cloche sont chacune enregistrées comme monuments historiques.
Avant la construction de l’église proprement dite, se trouvait une tour dont la base remonte au xie siècle. C’était une tour de gué pour avertir des invasions. Au XIVe siècle la tour est rehaussée puis des archères7 sont construites. En 1360 Charles V, demande à ce que les tours soient fortifiées. C’est Louis XI qui décide de 1461 à 1492 de la création des clochers et des nefs pour toutes les tours de gué du Royaume de France. À Treuzy, la tour se transforme donc en clocher.

  • Le chœur de l’église remonte à l’an 600, sous le Mérovingiens. 
  • En 876 on trouve des traces du nom de notre village : Tracy, Torcy. 
  • En 1173 : Truisi. 
  • En 1202 : Trusi. 
  • Puis le nom de Treuzy apparaît en même temps que le seigneur du lieu qui s’appelait Adam de Treuzy. 

 

Carte postale Eglise TreuzyPrès de l’église se trouve un cimetière mérovingien.
La route qui relie Treuzy à Nanteau est une ancienne voie Gallo-Romaine. La route d’origine est créée au xviie siècle.  Vue depuis le caquetoire de l'eglise de Treuzy

Le caquetoire date de 1530 et est la dernière partie construite de l’église en style roman. Le caquetoire est "une chaise commode pour la conversation" et non un abri. Cependant ce mot évoque nettement le bavardage. Pour construire ce caquetoir des pierres ont été extraites du cimetière mérovingien. On les taille et on en fait un décor. Le caquetoir d’origine, date de 1530. Il a été restauré en 1993, par M. Mayeur, maçon du village. Jusqu’en 1789 des transactions commerciales s’effectuent dans ces lieux abritées que sont les caquetoires. Le caquetoire a également abrité la Mairie il y a bien longtemps... 

Le chœur est la partie la plus ancienne et date de l’an 1000. La forme du plafond s’appelle un cul de four. 

Sous Charlemagne, vers l’an 1000, des prêtres de Saint-Benoît-sur-Loire qui stationnaient à Château-Landon venaient dire la messe à Treuzy, et à la chapelle de la Nozaie, à Nonville

Les Celtes utilisent le minerai de fer, des champs de la région, pour fabriquer des armes. 

On retrouve des polychromes sur les murs de l’église, qui datent du xiie siècle. Ces polychromes expliquent le Nouveau Testament et la vie du Christ en y représentant des dessins. 

Pendant l’époque romaine on baptisait les adultes à l’extérieur de l’église dans des baptistères. Les adultes, non baptisés, n’avaient pas le droit de rentrer dans une église. Charlemagne, par une loi, oblige les enfants à partir d’un an, à se faire baptiser à l’intérieur de l’église. On met donc alors des batistères à l’entrée des l’église. 

Le baptistère de l’église de Treuzy-Levelay, date du XVIIIe siècle. Sur sa périphérie et tout autour se trouvent des godons

La Sainte Vierge à l’enfant, néoclassique, date XIXe siècle. Elle est en bois, teinté en gris pour imiter la pierre. 

Intérieur de l'eglise St Martin de TreuzyL’autel en forme de tombeau est en bois. De 350, au Moyen Âge, le public assiste aux offices dans la nef, en étant debout. 
La nef était un lieu de rencontres, de commerce. 
Le chœur lui, est un lieu consacré, et les laïcs n’avaient pas le droit d’y pénétrer. 

À l’occasion des travaux de restauration de 1993, le coq, qui avait été pris pour cible par des soldats pendant la Seconde Guerre mondiale a été restauré. 

 

La tuilerie de Bezanleu (XVIIe - XIXe)

La première installation d’un site industriel remonte au XIIè avec la Tuilerie de Bezanleu qui, sans rupture, est restée en activité. Cette tuilerie était reconnue pour la qualité de ses tuiles plates, dites « bourguignonnes ».
Aujourd’hui ce vestige industriel, au charme étonnant, dont la dernière modernisation date du XIXè siècle se visite lors de manifestations d’arts et d’histoire Industrielle. 

A venir un reportage plus complet sur la tuilerie notamment grâce à la contribution des anciens membres de l’Association Les Amis de la Tuilerie de Bezanleu 

  Tuilerie Bezanleu en activité Tuilerie de Bezanleu Tuilerie de Bezanleu- Tuiles



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF